LIBRE D'ALLER PLUS HAUT...
ACCOMPAGNEMENT
Céline Juchat
Sophrologue • Pratricienne de la relation d’aide

Sophrologue, praticienne de la relation d’aide, sur Plappeville,
je vous accompagne, à domicile, en entreprise.

Sur le secteur METZ (Rayon de 30 kilomètres environ)

Céline JUCHAT

06 13 21 15 15

celine@juchat-sophrologue.fr

 

Accompagner en étant centrée sur la personne : c’est, pour moi, aider en partant de mon cœur, humblement, sans rivalité, sans pouvoir sur l’autre, sans influence, sans savoir, sans soumission.

C’est être tous vos sens pour multiplier vos potentiels de trouver votre voie, librement et dans le respect de votre rythme de développement et de vos choix.

Ecouter votre besoin,

M’engager dans la relation d’aide

Combiner des outils corporels, de connaissance de soi, de visualisation, des temps d’échange et de parole, ressentir, envisager des hypothèses et une troisième voie,

• Renforcer votre auto-évaluation, votre ouverture à « vous m’aime », à votre essentiel,

• Vous redonner le pouvoir de vos choix d’agir, librement, dans votre équilibre,

• Construire votre écologie relationnelle envers votre personne et envers les autres.

«Si je n’ai pas confiance dans l’Être Humain, je suis alors bien obligé de le gaver d’informations, choisies par moi, pour l’écarter du mauvais chemin qu’il prend. Mais si, au contraire, j’ai foi dans la capacité de l’homme à développer ses propres potentialités, alors je lui permets de choisir sa propre voie et de se diriger lui-même». Carl Rogers

De nombreux bénéfices

• Choisir, agir et prendre sa place,

• Pratiquer une respiration plus consciente, prendre soin de sa santé,

• Être posé(e), ancré(e), dans l’instant présent, dans un équilibre confortable, à distance des regrets d’hier et peurs de demain,

• Mieux se connaître, 

• Regarder les situations avec un regard neuf, avec plus de neutralité, de recul,

• S’ouvrir à son environnement plus calmement, plus librement, plus simplement,

• Accueillir les hauts ET les bas de la vie, sans se laisser définir par les événements extérieurs difficiles ou la souffrance,

• Libérer les tensions, les nœuds, les blocages,

• Apprendre à récupérer et à se ressourcer,

• Accepter et aimer,

• Transformer ses comportements,

• Renforcer les effets d’une autre discipline, soutenir un traitement.

Merci
pour vos avis !
Céline JUCHAT

“Avec ma maman nous avons contacté Céline car j’avais souvent des maux de tête et parfois des moments de tristesse que je ne comprenais pas. Au fur et à mesure des séances, j’ai appris à mieux comprendre mes émotions (qu’est-ce qui me rendait joyeuse, triste ou en colère), à plus exprimer les choses qui me dérangeaient (à ne pas les garder pour moi) et à comprendre ce qui était important pour moi. J’ai aussi commencé à apprendre à lâcher prise quand je suis confrontée à des problèmes que je ne peux pas régler moi-même et à me dire que si je n’avais pas une note excellente au collège ce n’était pas grave, à partir du moment où j’avais fait de mon mieux.
Après quelques séances, je vais bien mieux. Je pratique les exercices de respiration que Céline m’a enseignés quand je sens que je suis en train de paniquer. Je pleure beaucoup moins et je n’ai plus souvent mal à la tête !
Nous tenons à remercier Céline pour sa compréhension, son accompagnement et ses enseignements.” Maëlle (11 ans).

“J’ai 50 ans , je suis vraiment très épanoui dans ma vie privée et professionnelle, mais je suis victime d’amaxophobie depuis plusieurs années. Ces derniers mois, réaliser les 70 km qui me séparent de mon travail était devenu un véritable calvaire.
Je me suis inscrit aux séances de sophrologie proposés gracieusement par ma société sans savoir en quoi ça consisté et si cela pourrait m’aider pour mes problèmes.
J’ai rapidement su adapter les exercices et les conseils de Céline à ma conduite automobile et maintenant je roule plus sereinement et en toute décontraction
J’ai expliqué comment se déroule les séances et le bien être ressenti après ces dernières à mes collègues “curieux” et maintenant je ne suis plus le seul à attendre impatiemment les dates des prochaines séances.” Eric 50 ans.

 

“La sophrologie m’a donné accès à des techniques pour être à l’écoute de ce qui je ressens, reconnaître les situations qui me stressent, apprendre à les gérer.
Cela me permet de développer la confiance en moi, de mieux gérer mes émotions, d’être plus à l’écoute de mon corps en quelques mots de mieux me connaître. Cela m’est utile aussi bien dans ma vie professionnelle que dans ma vie personnelle.
Chaque séance est l’occasion de me recentrer sur ce qui est important pour moi et de prendre du recul par rapport aux évènements extérieurs. En bref cela me fait vraiment du bien. Céline, un grand MERCI à toi !” C – 58 ans.

“J’ai réalisé les premières séances de sophrologie en juin 2021 ; je rencontrais des difficultés de plus en plus grandes à aborder les changements d’organisation de mon service
Je n’arrivais plus à envisager de manière sereine le futur et étais pleine d’acrimonie, voire de colère envers mon environnement au travail
Les séances de sophrologie m’ont grandement aidée à faire le point sur ma situation objective, mes aspirations, sur ce qui est était important pour moi. Il s’agissait grâce à des exercices de respiration et de concentration de se recentrer sur soi, d’éloigner les pensées négatives; Le sens de l’écoute de Céline a été extraordinaire pour adapter les séances sur ce qui m’aidait et selon mes besoins du moment
En quelques mois, j’ai retrouvé l’« harmonie intérieure » qui m’a aidée à me remettre en mouvement, à retrouver des perspectives et des moyens d’actions que je ne voyais plus , à remobiliser des ressources pour appréhender l’avenir autrement. J’ai appris ce que voulait vraiment dire « laisser le mauvais derrière soi », « prendre du recul » et « relativiser »
Tant et si bien que j’ai passé le cap d’une mutation et démarré un nouveau job dans un nouveau métier en janvier 2022
Un grand merci à Céline pour son soutien et son aide.” N – 50 ans.

 

“Chaque séance est vraiment source de bonheur. Je sais qu’après chaque séance avec Céline Juchat, je suis plus légère, plus apaisée, plus motivée. C’est un rendez-vous hebdomadaire qui m’est indispensable. La sophrologie m’apporte énormément de mieux-être, grâce à elle j’ai appris à lâcher-prise, j’ai aussi appris à adopter d’autres points de vue, une certaine souplesse mentale, à mieux gérer mes émotions et mon stress. Maintenant, lorsque je suis stressée, je sais quoi faire, je sais être à l’écoute des sensations, des sentiments qui sont à l’intérieur de moi, et je sais comment respirer, j’ai des techniques pour m’aider. Céline est une sophrologue à l’écoute, bienveillante qui m’aide à cheminer à mon rythme, Céline est de très bon conseil, et je lui dis un grand merci, elle m’a appris à vivre avec mes 3 cancers et oui ça fait pas mal mais aujourd’hui je n’ai plus peur.” Marie T.

“Je connaissais un peu la sophrologie et ses bienfaits. Ces cours sont importants pour moi et je les suis régulièrement. Tous les cours sont positifs et progressifs. Je réussis à décontracter mon corps et mon esprit. Je ne ressens plus mes douleurs pendant la séance et après. J’apprécie aussi le fait d’être à plusieurs.” MarieCF

 

“Mon témoignage sur la Sophrologie. Lorsque j’ai commencé la sophrologie en janvier 2020, je passais un cap difficile. J’étais assez sceptique pensant que c’était plutôt réservé aux sportifs faisant de la compétition.
Les problèmes d’attention étaient compliqués les premières fois, j’ai eu des doutes mais je me suis accrochée et petit à petit j’ai ressenti plus de calme et de sérénité pendant les séances. Maintenant j’ai l’impression d’être devenue une personne différente qui profite plus des moments présents agréables et qui anticipe de moins en moins ce qui pourrait être un problème
La sophrologie a eu un impact très positif sur mon mental
Merci Céline” Jacqueline

“Durant cette période très particulière, j’ai pu découvrir et assister aux séances de sophrologie pratiquées par Céline.
Jusqu’alors certaines expressions comme “lecture du corps, se poser dans l’instant” étaient peu connues pour moi. Mais au fil des séances et grâce à la respiration, une détente, une sensation de liberté s’installe. Se décharger des pensées négatives, des douleurs tenaces… et ainsi découvrir une sensation de réel bien-être.
La voix douce de Céline nous accompagne et nous aide à positiver, à aller de l’avant vers les jours meilleurs.
Merci pour son écoute bienveillante.
Marianne”

 

“La pratique de la sophrologie et la rencontre avec Celine ont été une révélation pour moi. En effet, durant chaque séance, je me concentre sur mon Moi (j’existe en tant qu’individu à part entière, je suis libre de faire mes propres choix), mon corps (je ressens mes muscles, mes membres, mes organes pleinement), mon esprit (je chasse les mauvaises pensées, je pleure si besoin, je vais chercher le bien être émotionnel).
Un sentiment de paix s’installe ; un sentiment profond d’humanité s’impose alors. Tout l’intérêt est d’aller chercher et trouver l’équilibre, son propre équilibre.
L’idée n’est pas de vouloir comprendre à tout prix le pourquoi, je suis là pour moi. Je ne cherche pas à réfléchir mais à sentir.
Les séances de sophrologie sont un temps de pause et de concentration primordial dont j’aurais bien du mal à me passer maintenant.
Elles m’apportent sérénité et confiance en moi.
C’est un travail avec la douleur, la confusion, les émotions.
J’ai également appris à ne pas (moins en tout cas) culpabiliser, à ne pas porter de jugement sur moi ou les autres.
Je décide ce qui est bon pour moi, au-delà des codes et des modes que la société cherche à nous imposer.
J’ai réappris à respirer, au sens pur du terme. Comme si j’étais en apnée jusqu’alors.
L’approche proposée par Celine permet une mise en confiance facile et une appropriation des techniques rapide et efficace.
C’est un atout au quotidien.
Céline est un guide de valeur d’un professionnalisme indiscutable.”

“J’ai commencé la sophrologie il y a trois mois pendant une période particulièrement stressante au travail de crise de production avec plusieurs collègues en burn-out ou en maladie liée au stress. J’étais moi-même arrivée à mes propres limites et je me rendais bien compte que si je ne faisais pas très vite quelque chose j’allais finir comme eux, c’est pourquoi je me suis tournée vers la médecine du travail, qui m’a orientée vers Céline Juchat. La sophrologie a tout de suite été pour moi une révélation. Grâce à elle, j’ai appris à me recentrer sur moi-même, sur mon corps, mes sensations et mes besoins, choses que j’avais beaucoup négligées ces dernières années depuis la naissance de mes jumeaux. Au fur et à mesure que je découvrais avec Céline les différents exercices respiratoires, que j’expérimentais avec elle le lâcher prise, la libération des tensions négatives, que j’apprenais avec elle à visualiser un moment de détente ou encore une couleur qui évoquait le bien être pour m’en imprégner de tout mon corps et puiser en lui ou en elle tous ses bienfaits, je sentais que petit à petit je me transformais. Rapidement, je dormis mieux la nuit, je devins plus sereine, plus présente et plus attentive aux autres, je pris les difficultés et les imprévus avec plus de distance et de détachement et je me surpris même moi-même plusieurs fois à être plus créative et efficace dans mon travail. Aujourd’hui, la sophrologie m’aide énormément tous les jours dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle et je la recommande vivement à tous !”

SH

“Le jour où je vais disparaître, j’aurai été poli avec la vie car je l’aurai bien aimée et beaucoup respectée. Je n’ai jamais considéré comme chose négligeable l’odeur des lilas, le bruit du vent dans les feuilles, le bruit du ressac sur le sable lorsque la mer est calme, le clapotis. Tous ces moments que nous donne la nature, je les ai aimés, chéris, choyés. Je suis poli, voilà. Ils font partie de mes promenades et de mes étonnements heureux sans cesse renouvelés. Le passé c’est bien, mais l’exaltation du présent, c’est une façon de se tenir, un devoir. Dans notre civilisation, on maltraite le présent, on est sans cesse tendu vers ce que l’on voudrait avoir, on ne s’émerveille plus de ce que l’on a. On se plaint de ce que l’on voudrait avoir. Drôle de mentalité ! Se contenter, ce n’est pas péjoratif. Revenir au bonheur de ce que l’on a, c’est un savoir vivre.”

 

Olivier de KERSAUSON